Intensifs

Kiam

Reconnexion sauvage

Nous nous réapproprierons des techniques primitives et des savoirs ancestraux liés à la vie sauvage tout en explorant le réensauvagement intérieur par une approche sensible de la forêt. Nous nous dépouillerons ensemble afin de nous sentir en confiance et en liberté dans le cocon forestier, en lien avec notre élan vital et notre esprit sauvage. Nous nous familiariserons notamment avec : nos besoins primaires en forêt ; les déplacements animaux ; le feu ancestral ; les plantes sauvages comestibles et médicinales ; le bain de forêt ; la confection d’ustensiles primitifs ; la cartographie ou encore l’orientation silvestre.

Swan

Nature profonde

Nous partirons en quête de féralité à travers la connexion à soi, à l’autre et au reste du vivant. Cette aventure individuelle, collective et transpersonnelle débute par l’écoute et la présence. Elle se poursuit par le déploiement de nos sens externes et internes et s’achève en laissant émerger le sauvage en nous-mêmes. En prêtant attention au souffle, à la voix et au geste, nous chercherons à retrouver notre corps et notre cœur d’hominidés. Ce voyage s’inspire des arts et disciplines suivants : 8 Shields ; Ancestral Movement ; Play-Fight ; Authentic Relating ; Pranayama ; Tantra ; Yoga Kundalini.

Ateliers

Thomas Baffault

Pistage

Le pistage est la lecture intime de notre milieu. Il développe en nous l’empathie indispensable à la sauvegarde de nos relations humaines, animales, végétales et minérales.

La pratique du pistage est aussi ludique que pointue, on joue au détective tout en faisant appel à un large éventail de connaissances écologiques pour déduire ou prédire le comportement d’un animal, ce qui permet de susciter l’intérêt des plus jeunes comme celui des adultes.

Apprendre à distinguer en creux la présence d’animaux rend la forêt plus vivante et plus mystérieuse à la fois. Cela permet de mieux comprendre les interactions animales et végétales ainsi que notre rôle et notre impact dans un milieu donné.

Le pistage est pour moi une formidable porte d’entrée vers toutes les aptitudes à la vie dehors : l’orientation, la construction d’abris, l’éveil des sens, l’introspection, l’attention aux autres.

Tondeur de moutons depuis maintenant 14 ans, je fréquente quotidiennement les bergers dont certains ont été des mentors essentiels pour moi. Ils m’ont montré un chemin très simple de la compréhension intime des cycles de la vie.
A leur contact je me suis aperçu que les savoirs de subsistance en lien direct avec la nature procurent une sérénité profondément vertueuse, inscrite dans nos gènes. C’est cette recherche de nos compétences ancestrales qui m’a conduit à apprendre le pistage, la vannerie, les plantes sauvages et à décider de les transmettre. Je me suis formé à la « Tracker School » de Tom Brown Jr. et au sein du réseau CyberTracker dont j’organise les certifications en France.

Hélène Bry

Poterie primitive

La poterie “primitive” consiste à récolter l’argile dans la nature, façonner des objets, et les cuire dans le feu, sans construire de four. Cette technique est encore pratiquée aujourd’hui dans de nombreux pays. Nous verrons de quelles manières l’argile peut être choisie, travaillée. Nous testerons ses propriétés. Nous façonnerons des objets, nous les décorerons. Nous verrons quelles formes et quels décors ont été développés à la préhistoire. Nous cuirons les objets toute la nuit dans un grand feu.

J’ai complété ma formation aux Beaux-Arts par trois années d’études en céramique en me spécialisant dans l’apprentissage des techniques de cuisson au bois en basse température et l’utilisation des argiles de récolte. Je suis allée passer du temps avec les potières de différentes régions au Maroc pour travailler avec elles. Je suis animatrice depuis longtemps et je transmets la céramique avec différentes approches, dont celle de la préhistoire. Il y a aussi l’angle thérapeutique de cette matière qui soigne, je me forme actuellement à l’art-thérapie.

Christiane Howe

Mouvement féral

Le mouvement féral vise à transformer notre corps sédentaire et domestiqué en un corps reconnecté à des gestes plus sauvages.

Puisant notre inspiration dans le mouvement animal, ancestral ou primitif, nous entamerons un voyage somatique dans le but de retrouver une agilité et une résilience corporelle se rapprochant de celles de nos ancêtres.

Dans une atmosphère ludique, seul.e et en tribu, nous pratiquerons des mouvements au sol, l’équilibre sur les pieds ainsi que les mains, l’escalade, la brachiation, la posture accroupie et plus encore!

Sauvageonne à plusieurs casquettes, Christiane est documentariste, technicienne cordiste, acroyogini et adepte de l’escalade et de la culture du mouvement naturel. C’est lors de sa formation en anthropologie sociale qu’elle découvre la vie en collectif et le réensauvagement humain. Ce parcours l’a amenée en Drôme où elle participe actuellement à la création d’une tribu sauvage.
Elle se forme actuellement au mouvement naturel et animal.

Nathanaël Francisco

Ecologie intérieure

La régulation naturelle et spontanée des émotions.

Une gazelle se fait pourchasser par un lion dans la savane. Si, par bonheur, elle s’en échappe, elle tremblera pendant 10 minutes pour évacuer son stress. Puis elle repartira comme si de rien n’était.

Le corps dispose d’une capacité naturelle de régulation des émotions, présentes chez tous les mammifères, dont nous autres humain.e.s ! Peur, colère, tristesse, stress, anxiété – comment libérer ces petites et grandes émotions qui empêchent de rester centré.e et qui empêchent les RÊVES de se réaliser ?

Au programme :

– comprendre le fonctionnement des émotions perturbatrices
– la transmutation directe, un outil simple et efficace pour se libérer de ses réactions émotionnelles envahissantes et limitantes
– découverte de l’outil TRE (libération des tensions et des traumatismes).

Nathanaël Francisco est Masseur, Psychopraticien et Facilitateur de stages d’écologie intérieure. Son approche de la guérison passe par le corps : l’émotion ressentie et vécue physiquement se libère en effet d’elle-même. Il ne s’agit pas de forcer les choses mais d’accueillir ce que l’on est prêt à accueillir et de libérer ce qui est prêt à l’être.
Sa pratique se fonde sur les enseignements de l’écologie intérieure, des exercices TRE (Tension and Trauma Release Exercices), du système BBTRS (Biodynamic Breathwork and Trauma Release System), de la danse libre, du massage lomi lomi et du massage sensitif.

Alice Ïfergan-Rey

Maisonnettes magiques

Où sont passés nos elfes des bois,

Les lutins, les fées, les dévas,

Esprit de la forêts, djinns et léprechaun ?

Disparus ?

Non, juste bien cachés.

Ils auraient fui à la Révolution française.

On annonçait leur retour il y a deux siècles.

Nous y sommes.

Tapis sous la mousse, perchés sur les hautes branches, bien à l’abris des troncs, ils vivent parmi nous et attendent, eux aussi, de faire notre connaissance.

Offrons-leur donc de délicates maisons, bâties du bout des doigts, avec minutie et dévouement, pour accueillir leur présence et leur signifier notre volonté de cohabitation.

Alice Ïfergan-Rey compose des rituels. Elle invite le spectateur à se laisser bercer par ses mots, à manipuler l’invisible, à s’autoriser à y croire. Elle active des expériences émotionnelles dans des performances qui créent du lien, de l’intime, sans forcément passer par le langage. Ses œuvres sont un point de rencontre magique entre deux univers, croisement interculturel et intergénérationnel, fait de décalages, de jeux, et d’humour. Elle installe ainsi des salons de manucure lors de vernissages d’exposition, fait disparaître des lettres d’amour ou réunit des villageois autour d’un conte de fées.
Alice a suivi des études d’arts à l’École Supérieure d’Arts d’Aix-en-Provence puis à l’Académie des Beaux-Arts de Nuremberg.

Grégori Lemoine

Balade ethnobotanique

Plantes sauvages comestibles et médicinales

Allons à la rencontre des plantes sauvages, nos compagnes essentielles et précieuses pour se nourrir, se soigner et s’émerveiller.

Balade de reconnaissance et de cueillette, dans le respect des espèces et des espaces, puis atelier de transformation culinaire et médicinal.

Glaneur de saveurs et de senteurs sauvages, floriste indépendant et ethnobotaniste militant, je partage depuis vingt-cinq ans ma passion des plantes sauvages avec les curieuses et curieux en quête d’autonomie et de qualité alimentaire et médicinale.

Nez pour clowner

Clown sauvage

Où est le Sauvage en toi ?

Tes tripes, tes trappes,

Dans le mouvement de ton clown qui danse avec le vivant ?

Viendras-tu ?

Retrouver des mémoires perdues, dans ta mise à nez, dans ta mise à nue,

Goûter l’instinct animal d’une libellule au soleil, ou d’un lion affamé ?

Nous te proposerons dans cet atelier d’aller convoquer le clown sauvage qui vit en toi.

Ouvrir, au fil d’explorations et d’improvisations (corporelles, vocales et autres) les portes qui veulent parfois contenir l’indompté. Le clown porte en lui-même un archétype sauvage, l’assoiffé de vie, celui qui transgresse sans forcément le vouloir, le naïf, l’enfant, le poète qui voit la beauté du clou rouillé ! Dans les REVES nous sommes en joie d’aller encore plus profondément explorer le Sauvage du clown. Oser laisser l’orage, le silence, les éléments et les esprits joueurs, venir te traverser. C’est une invitation à lâcher la bride à toute ta palette primitive, de ton humus fertile jusqu’aux racines du ciel.

Cette troupe est née de la rencontre de Florie, Titi, Claire et Sonia en 2020 sur un stage de clown sacré mené par Nicolas Ottenheimer dans la Drôme. Nous avons depuis cheminé ensemble dans cette pratique enthousiasmante ! Rapidement, le clown nous est apparu comme l’archétype indispensable au cœur de nos parcours artistiques et thérapeutiques. Nous avons donc créé un laboratoire d’expérimentation clownesque au sein de notre communauté. Lors de nos propositions d’ateliers, notre clown explore en solo ou en duo, cette zone sensible où se côtoient aussi bien le jeu que les profondeurs. Se défier, se surprendre, laisser la voie libre à toutes les fulgurances, amène doucement à une acceptation libératrice de toutes nos parts.

Paul Schaffner

Forge primitive

La forge: cet art qui fait rêver petits et grands.

Observer un forgeron travailler un morceau de fer chauffé à rouge est hypnotique et quelque part satisfaisant. De prime abord, cet art semble inaccessible et réservé à un cercle d’initié.e.s. Lors de cet atelier, nous allons briser cet apriori et démontrer qu’il est certes difficile de s’improviser forgeron, mais pas impossible de forger un objet sans expérience préalable et avec un matériel minimaliste.

Nous ferons naitre le feu et animerons le cœur de la forge ensemble. Après avoir pris connaissance du matériel et des gestes de base, vous forgerez votre premier objet. Le type d’objet réalisé sera choisi en fonction du temps à disposition et de vos envies.

Formateur pour adultes de métier, je nourris depuis mon plus jeune âge une passion pour l’artisanat. Entre bois, cuir et acier j’aime simplifier toujours plus l’outillage afin d’emmener mes passions au fond des bois. J’étoffe peu à peu mes connaissances par mes expériences, mes apprentissages autodidactes et le suivi de stages et formations. J’anime depuis 2020 des ateliers “forge minimaliste en nature” et réalise des démonstrations de forge avec un des derniers martinets de Suisse en fonction.

© 2020 | La Rencontre des REVES