Alice Ïfergan-Rey

Alice Ïfergan-Rey compose des rituels. Elle invite le spectateur à se laisser bercer par ses mots, à manipuler l’invisible, à s’autoriser à y croire. Elle active des expériences émotionnelles dans des performances qui créent du lien, de l’intime, sans forcément passer par le langage. Ses œuvres sont un point de rencontre magique entre deux univers, croisement interculturel et intergénérationnel, fait de décalages, de jeux, et d’humour. Elle installe ainsi des salons de manucure lors de vernissages d’exposition, fait disparaître des lettres d’amour ou réunit des villageois autour d’un conte de fées.
Alice a suivi des études d’arts à l’École Supérieure d’Arts d’Aix-en-Provence puis à l’Académie des Beaux-Arts de Nuremberg.

Maisonnettes magiques

Où sont passés nos elfes des bois,

Les lutins, les fées, les dévas,

Esprit de la forêts, djinns et léprechaun ?

Disparus ?

Non, juste bien cachés.

Ils auraient fui à la Révolution française.

On annonçait leur retour il y a deux siècles.

Nous y sommes.

Tapis sous la mousse, perchés sur les hautes branches, bien à l’abris des troncs, ils vivent parmi nous et attendent, eux aussi, de faire notre connaissance.

Offrons-leur donc de délicates maisons, bâties du bout des doigts, avec minutie et dévouement, pour accueillir leur présence et leur signifier notre volonté de cohabitation.